Pour pouvoir visualiser son contenu vous avez besoin de Adobe Flash Player.

accueil présentation répertoire activités les musiciens les musiciens liste complète enregistrements manneken swing agenda presse contact projets Eric ROBBERECHT, premier violon Eric MATHOT, direction Wim LAUWAERT, violon Alain MEULEMANS, violon Giovanni VERO, saxophone, clarinette Florence DEGOSSELY, violon alto Pierre MALEMPRE, trompette Hans DEVOLDER, violon alto Karel STEYLAERTS, violoncelle Eric CHARDON, violoncelle Joost MAEGERMAN, contrebasse Hendrik-Jan WOLFERT, contrebasse Pierre BRUNELLO, piano Johan DUPONT, piano Marie JENNES, chanteuse Guy PENSON, piano Gérald BERNARD, percussions Sébastien JADOT, trombone Louison RENAULT, percussions Stéphane MARTINI, guitare, banjo Frank DEBRUYNE, saxophone Andy DECLERCK, saxophone Bjorn VERSCHOORE, saxophone Robert ZAPRZALKA, saxophone, clarinette Peer BAIERLEIN, trompette Marc GORIS, trompette Luc SIRJACQUES, trompette Luc PAUCOT, trombone Marie-Luce DIAS, soprano lyrique café liégeois magritte's blues live in namur London under the Moonlight London under the Moonlight GERSHWIN présentation GERSHWIN répertoire rhapsody in blue et ferde GROFE Mississippi Suite WIEN présentation 

Stéphane MARTINI, guitare, banjo

Cliquez ici pour éditer le texte

Guitariste latino-jazz, compositeur et arrangeur, Stéphane Martini se produit dès les seventies en solo et joue avec des musiciens du monde entier, des chanteurs francophones et séjourne à Rio. Il étudie les Arrangements Jazz (Big Band) du Berklee College of Boston en 83. A la sortie de son album « Amazone », Paris Match le baptise « le belge le plus brésilien ». Au Carrefour Mondial de Martinique, en 84, Jaco Pastorius et Leo Brouwer lui décernent un Prix de Composition pour Guitare Seule. En 1987 à 89, il étudie à New York, il s’initie auprès des géants du jazz afro cubain et appronfondit le jazz à l’Université de jazz de Brooklin (mention A+). Le CD «Tempo latino » de 2003 témoigne de ces influences. Plus tard il étudie le cours d’ Harmonie (tonale) d’Arnold Schoenberg puis le contrepoint en autodidacte. Sa musique prend aussi des accents arabo-andalou et d’Europe centrale avec son frère le violoniste Yves Teicher (CD «Vagabunda » 2011). Le guitariste est arrangeur folk pop notamment pour Lydie Keller. Son nouveau duo Manu Meets Martini propose des compositions inspirées cette fois par la Méditerranée et l'Asie mineure .l (Mex) Pascale Elia_